Carport voiture – Trouvez le modèle idéal

Table des matières

Le carport voiture est une alternative au garage. Il constitue un moyen pratique pour abriter un véhicule dans l’espace extérieur, notamment dans le jardin.

Quels sont les différents modèles de carports voitures ?

Il existe 2 différents modèles de carport voitures :

Le carport adossé

Le carport adossé s’appuie sur un mur. Solide, il occupe peu d’espace dans le jardin, une cour, une allée. De plus, il est vendu à un prix abordable. Il est adapté pour l’adosser à une maison, un garage. Par ailleurs, il s’adapte aux régions sujettes aux vents forts.

Le carport autoporté

Le carport sur pieds, appelé aussi carport autoporté, s’appuie sur une structure autonome. Il peut s’installer n’importe où. Il ne requiert pas de mur pour le soutenir. Son prix est cependant plus élevé que celui du carport adossé. On peut aussi fermer 1 voire 2 côtés. Attention cependant au vent.

Bois, alu, métal, etc. : où installer un carport ?

Quel que soit les matériaux de fabrication, l’emplacement d’un carport voiture doit être choisi avec soin pour une utilisation optimale.

Installez-le loin des arbres

Le carport protège la voiture des intempéries, des chutes de neige, du vent et de la pluie, mais aussi du soleil et protéger les voitures de la chaleur.

Placé à côté des arbres, il pourrait être fragilisé par la chute des branches.

Optez pour un sol plat

Il est judicieux d’installer le carport sur une dalle bétonnée. Ainsi, les passages du véhicule ne risquent pas de tasser la terre.

Sinon avec les nouvelles réglementations pour éviter de bétonner les terrains, des plots béton peuvent être utilisés à l’endroit des poteaux et une aire de parking en grille de parking peuvent être utilisé. On peut comme cela avoir du gazon et une aire de parking permettant un roulage des véhicule jusqu’ à 8 tonnes.

Choisissez un lieu facile d’accès

Le carport est généralement placé dans le jardin, dans une cour. Cependant, il est recommandé d’installer cet abri de voiture dans un endroit facile d’accès, sans obstacle. Pour ce faire, veillez à bien vérifier les dimensions de votre emplacement. 

Quelle autorisation pour mettre un carport ?

Les autorisations à l’installation d’un carport voiture dépendent de certains critères, dont les besoins et les dimensions de l’espace extérieur.

La durée de présence du carport

Les carports amovibles temporaires de moins de 3 mois ne nécessitent pas d’autorisation.

La dimension occupée

Les carports de moins de 5 m² ne nécessitent ni une déclaration préalable de travaux, ni un permis de construire. Il s’agit de carports simples. Cependant, ils ne doivent pas être placés à proximité d’un endroit classé ou en cours de classement ni d’un lieu historique ni d’un site patrimonial important. Dans ces cas, une déclaration préalable de travaux est requise, et ce jusqu’à 20 m². Les carports qui dépassent les 20 m² nécessitent un permis de construire, ce qui est le cas des carports doubles

DEMANDE PRÉALABLE DE TRAVAUX

Jusqu’à 20 m² de surface plancher ou emprise au sol. Une déclaration préalable de travaux est suffisante,

La déclaration préalable de travaux et les documents a compléter :

  • Un document CERFA, document téléchargeable ou disponible en mairie. Ce document permet de remplir les informations relatives à la maison, terrain, véranda.
  • Les dimensions du Carport, la description des différentes façades
  • La situation de votre terrain, sa surface
  • Le plan de situation et plan de masse de votre maison.

Dotés d’une expérience de plusieurs années dans le domaine de la construction du carport, nous pouvons vous accompagner dans la constitution de ces dossiers de demande d’autorisation. Avec Auvergne Espace Véranda, la réalisation de votre projet en sera facilitée.

Bon à savoir

Les mairies n’ont pas de personnels pour instruire le dossier. Ils récoltent les informations, regardent si tous les éléments sont complets et vous remettent une attestation de dépôt DPT ou PC. La mairie envois ensuite le dossier en instruction à la communauté de commune. Le retour se fait à la mairie.

La réponse de la mairie sera une non-opposition au projet. Si la date est dépassée et que vous n’avez pas reçu de réponse cela vaut tacite accord.

N’oubliez pas d’afficher le panneau de chantier.

Comment choisir la surface d’un carport voiture ?

Le choix d’un carport voiture dépend du nombre et de la taille des voitures à abriter. Il importe de pouvoir entrer le véhicule sans difficulté et d’ouvrir les portières facilement. Il est recommandé de laisser 50 à 55 cm de chaque côté de la voiture. La surface moyenne est d’environ 15 m², soit 5 m de long, 3 m de large et 2.5 m de haut.

Comment installer un carport voiture ?

Il existe une large gamme de matériaux de fabrication d’abri de voiture. Parmi eux se trouvent le carport en bois et le carport en aluminium. Concernant le budget, il est important de noter que le prix du carport en bois est plus élevé que celui du carport en aluminium. Les étapes de montage dépendent du type de matériau et du modèle de carport à installer. Il est recommandé de bien lire la notice de montage, mais en général, le montage se déroule comme suit :

Préparation du sol

Un carport solide en bois ou en aluminium nécessite une base solide. De ce fait, il est recommandé de mettre le terrain à niveau. Si nécessaire, faites couler une dalle de béton. Posez ensuite le revêtement du sol.

Mise en place des points d’ancrage

Après la préparation du sol, creusez des trous afin de poser les pieds de poteaux de la structure. Certain fabriquant demande des réservations jusqu’à 80 cm de profond pour des carports à pieds déportés. .

Pose du toit

Les éléments du toit se placent une fois les structures latérales posées. En général, il s’agit de poutres ou d’arceaux. Vous avez le choix entre un toit plat et un toit en pente. Des éléments en polycarbonate de 10 mm peuvent être installer. Pour une durabilité et un confort optimum, des panneaux isolants plus épais sont plutôt conseillés

Comment est taxé un carport ?

Ce type d’installation est soumis à une taxe d’aménagement suivant les lois sur l’urbanisme concernant la majorité des constructions. Le carport voiture n’est pas une surface close. Ainsi, il ne s’agit pas d’une surface taxable. Toutefois, il s’agit d’un aménagement de places de stationnement. De ce fait, il est soumis à une taxe sous forme de valeur forfaitaire. Un impôt local doit être payé aux communes, aux régions ou aux départements avant sa construction ou sa modification. Une notification arrive au plus tard 6 mois après la validation du projet. Cette taxe doit être due sous 12 mois dans le cas où elle serait inférieure à 1 500 euros. Supérieure à cette somme, elle est payable en 2 fois. Dans ce cas, le paiement se déroulera comme suit : la première moitié devra être réglée 12 mois après l’obtention de l’autorisation, la seconde 12 mois plus tard. Une annulation peut être demandée si les travaux ne se poursuivent pas. En revanche, elle doit être justifiée. Par ailleurs, un abattement de 50 % est prévu sur la taxe des 100 premiers mètres carrés bâtis sur une habitation principale.

Est-ce qu'un carport est imposable ?

L’installation d’un carport de plus de 5 m² sans autorisation préalable vous expose à un procès-verbal. En effet, cela enfreint le code de l’urbanisme. Un agent de police ou un agent de l’État peut se charger de la verbalisation, et ce, dans les 10 ans qui suivent la construction. Le Tribunal de la Grande Instance prendra le relais par la suite. Ce dernier peut vous contraindre à démolir votre carport. Il peut également suspendre vos travaux. En outre, il peut imposer une mise en conformité de vos travaux. En sus de la condamnation, la justice est susceptible de vous faire payer une amende forfaitaire suivant la surface de votre carport voiture.

Si l’abri de voiture est déjà monté sans déclaration, il est possible de régulariser la situation en déposant une demande ultérieurement. Le formulaire est le même que celui à remplir avant la construction. Toutefois, précisez qu’il s’agit d’une régularisation. L’attente dure 1 à 2 mois pour un carport jusqu’à 20 m² et 2 à 3 mois pour un carport qui dépasse les 20 m². La construction est validée si aucune réponse négative n’arrive à l’issue du délai.

Voici les principaux critères d’imposition d’un carport :

La taxe d’aménagement

Après la demande d’autorisation de travaux ou de permis de construire, l’abri carport est soumis à la taxe d’aménagement. Cette taxe locale varie d’une ville à une autre. Elle est évaluée sur une base forfaitaire en fonction de la place de stationnement. Renseignez-vous auprès de votre mairie afin de connaître le montant exact de cette taxe. En général, elle se règle en une fois, au plus tard 6 mois après la déclaration des travaux. La taxe d’aménagement suit la formule suivante :

Taxe d’aménagement = (Surface taxable x valeur forfaitaire x taux communal ou intercommunal) + (Surface taxable x valeur forfaitaire x taux départemental)

La taxe foncière et la taxe d’habitation

Le carport voiture entre dans le calcul des taxes foncières et d’habitation. La taxe foncière est calculée selon la valeur locative d’un bien, ce qui correspond au loyer théorique perçu dans le cas où le bien serait mis en location. Ainsi, en tant qu’aménagement de la propriété, le carport voiture est concerné. La taxe d’habitation, quant à elle, est calculée en fonction de la surface de l’habitation. De ce fait, la surface du carport y est incluse. Plus elle est importante, plus la taxe d’habitation augmente. À la fin de vos travaux, vous disposerez de 90 jours pour envoyer le formulaire sur la taxe foncière sur les propriétés bâties (formulaire n°6650). L’administration fiscale se chargera alors du calcul.

Demandez un devis pour un carport

Contactez Auvergne Espace Véranda pour l'installation de votre carport