Combien coûte une véranda et quel sera son impact sur les impôts ?

Le budget d’une véranda variera selon le modèle que l’on souhaite faire construire, sa superficie, les matériaux utilisés et ses équipements. En gardant bien en tête qu’un devis personnalisé sera la façon la plus efficace pour obtenir une estimation précise du prix de la véranda, voici néanmoins quelques points de repère. 

Table des matières

Une véranda, mais à quel prix ?

Combien coûte une véranda ? Séduits par les multiples atouts de cette extension de maison, nombreux sont les propriétaires à s’interroger.
Il n’y a pas de réponse universelle à cette question autour du prix d’une véranda. Il est en effet difficile de comparer le prix d’une véranda en kit de moins de 15 m² au budget d’une véranda design d’une superficie supérieure à 40 m².
Ces précautions énoncées, voici un tableau récapitulatif des fourchettes du marché actuel pour un budget de véranda au m² :

Combien coûte une véranda

Prix pour véranda au m²

Prix véranda en aluminium

Entre 900 et 1800 €

Prix véranda en bois

Entre 1300 et 2600 €

Prix véranda en fer forgé

Entre 1000 et 3000 €

Prix véranda en PVC

Entre 300 et 1200 €

Prix véranda sur mesure

Environ 2000 €

Prix des matières premières, préparation du terrain (terrassement, creusage de tranchées, nivellement etc…), éléments décoratifs ou encore type de vitrage et de toiture : de nombreux paramètres entrent en ligne de compte pour calculer le prix d’une véranda.

Combien coûte la véranda de vos rêves ?

Réalisez un devis gratuitement sur-mesure.

Quel type de véranda souhaitez-vous ?

Véranda et impôts

Que l’on choisisse de faire de sa véranda un jardin d’hiver, une cuisine, une nouvelle chambre, un abri de piscine, une salle à manger d’été ou un atelier créatif : la construction de ce nouvel espace va venir augmenter la surface habitable de la maison. Ce changement de superficie aura une répercussion sur la surface cadastrale du bien et donc son imposition.

Mais une véranda est-elle imposable systématiquement ? La réponse est non. En effet, les constructions de ce type dont la superficie est inférieure à 20 m² sont exonérées.

Pour les vérandas de plus de 20 m², une taxe pour véranda va en revanche s’appliquer. Il est difficile d’anticiper le montant précis des impôts liés à cette extension de maison car leur nature et leur montant va dépendre de nombreux paramètres. L’une des démarches administratives à réaliser en amont de ce projet est de consulter les services des impôts dont on dépend afin d’obtenir des éléments précis. D’une commune à l’autre, les taxes locales et les règles d’urbanisme diffèrent.

Voici néanmoins quelques éléments d’information concernant la taxe de véranda :

Taxe d’habitation pour une véranda :
Cette taxe dépend des caractéristiques de l’habitation et de sa localisation. Son montant varie en fonction de la superficie, des revenus et de la composition du foyer. Une véranda de plus de 20 m² est une construction pérenne qui viendra augmenter la superficie de l’habitation et donc de la taxe d’habitation. Néanmoins, depuis le 1er janvier 2020, 80% des foyers fiscaux sont désormais exonérés de la taxe d’habitation.

Véranda : taxe foncière
La taxe foncière concerne les propriétaires d’un bien immobilier. Son montant est notamment calculé à partir de la valeur locative cadastrale de l’habitation. Si la véranda est déclarée en tant qu’extension de la maison ou comme une pièce chauffée, sa superficie entrera dans le calcul de la taxe foncière.

Taxe d’aménagement de véranda
Auparavant connue sous le nom de taxe locale d’équipement, la taxe d’aménagement pour véranda est un impôt local dépendant de sa commune. Si la surface de la véranda est égale ou inférieure à 5 m², le propriétaire est exonéré du paiement de cette taxe.

Tous ces éléments indicatifs sur le budget d’une véranda ne doivent pas faire oublier que la construction de ce type d’extension de maison permet de considérablement augmenter la valeur de son bien (sans parler bien sûr du confort apporté au quotidien et pour toute la famille par ce nouvel espace de vie). Cette plus-value aura donc un poids important dans la perspective d’une éventuelle revente.